D’animatrice à directrice des accueils de loisirs

Animatrice directrice

Axelle Hautreux, 30 ans, travaille dans le secteur de l’animation depuis toujours. Animatrice à l’accueil périscolaire de Changé depuis 8 ans et au Centre Rabelais depuis 3 ans, elle a expérimenté en août le poste de directrice de site. Elle nous éclaire sur cette mission et nous partage son ressenti.

Pourquoi avoir choisi de passer d’animatrice à directrice ?

Animatrice depuis 10 ans, j’étais curieuse de passer de l’autre côté de la barrière. J’avais envie de partager ma passion et mon expérience à de jeunes animateurs. C’est Grégory, responsable de site de Changé, qui m’a proposé de réaliser un BAFD (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions de Directeur) pour que j’évolue professionnellement. Après 10 jours de théorie, j’ai donc passé tout le mois d’août en direction sur les 2 sites de Changé, maternelles et primaires. J’aurai ensuite à fournir un projet de direction pour valider mon diplôme et pouvoir prétendre à cette fonction sur de prochaines périodes de vacances.

Quelles sont les missions principales en direction ?

La partie la plus importante est la gestion d’équipe. Dès le mois de juin, j’ai procédé au recrutement des animateurs, 12 en tout pour ce mois d’animation. J’ai choisi de mettre en place le projet pédagogique avec eux, pour plus de cohésion dans le groupe. Je suis également en charge du suivi de 2 stagiaires BAFA. En plus de superviser mon équipe, je gère les plannings, le matériel et l’achat des fournitures et goûters, je réserve les bus et sorties… Toute la partie logistique et administrative de ces 4 semaines de vacances. La mise en place du passe sanitaire nous a également obligé à instaurer un système de rotation pour les animateurs qui doivent se faire tester en amont des sorties.

Comment se déroule ta journée type ?

Je démarre ma journée dès l’ouverture du centre à 7h30, sur un site ou l’autre. J’aime être présente à l’arrivée des familles pour échanger et répondre aux questions. Je passe voir l’ensemble de l’équipe et recueillir les éventuels besoins avant de partir faire des courses ou des tâches administratives. Si un grand jeu est programmé, j’y participe, j’ai aussi besoin de prendre du temps avec les enfants ! Je partage le repas avec les équipes et vient en soutien en début de sieste ou sur le temps calme. Je profite souvent de la fin d’après-midi pour avancer sur la préparation des activités. Je tiens également à être présente à l’accueil de 17h. Nous nous réunissons systématiquement tous les lundis soirs avec l’ensemble de l’équipe.

Quel est ton ressenti pour cette première expérience ?

Le rythme est intense, mais j’adore ça ! J’ai fini par trouver mon organisation et prioriser les tâches. Le plus grand défi : gérer la fatigue, pour continuer à bien communiquer avec les anims et rester juste. J’ai appris beaucoup de choses que j’ignorais et j’ai pris énormément de plaisir à encadrer des adultes et à leur transmettre ma passion et les valeurs de l’animation. J’ai eu de lourdes responsabilités, mais je suis fière d’avoir porté ce mois intense !