Comment prévenir les jeunes enfants des risques liés aux écrans ?

prevenir les jeunes enfants des risques liés aux écrans

Quels sont les effets des écrans sur les petits ? Comment prévenir les jeunes enfants des risques liés aux écrans ?

L’enfant n’a pas besoin d’écran pour son développement cognitif : il a besoin de jouer, de toucher, de manipuler, de courir, de bouger, … il a cinq sens et il s’en sert !  Grâce à ces expériences, les connexions cérébrales vont se multiplier, s’étoffer, permettant un enrichissement du langage, du vocabulaire, de la mémoire, mais aussi une compréhension des causes et effets, un développement de la logique, de la réflexion et de ses relations sociales.

Suivez les conseils d’Alix, infirmière dans nos multi-accueils.

Une étude sur les enfants et les écrans

Une étude de Peter Wintenstein a été effectuée sur une cohorte d’enfants de 5-6 ans. Séparés en deux groupes (moins d’une heure d’écran par jour ou plus de 3 heures), les enfants devaient dessiner des bonhommes :

La différence d’élaboration du dessin est parlante : l’imaginaire et le détail des enfants regardant moins d’écran sont beaucoup plus développés.

Les écrans offrent aux enfants un environnement hyper stimulant et pauvre en apprentissage. Une loi oblige désormais les fabricants de logiciels, jeux éducatifs, écrans pour les enfants … à partager un message de prévention relatif aux risques de leur utilisation chez les enfants. Devant un écran, l’enfant est captivé. Il se laisse absorber par les images, les couleurs, les sons, son cerveau devient passif et est sur-stimulé.  Il n’a pas la maturité, qui viendra avec l’âge, de faire la différence entre l’écran et la réalité. Être vigilant sur l’usage des écrans signifie donc aussi être vigilant sur le programme choisi.

Cette hyperstimulation peut être la cause d’irritabilité, de troubles du sommeil, de pleurs fréquents, d’un comportement jugé difficile chez un l’enfant.

Des conseils pour prévenir les jeunes enfants des risques liés aux écrans

Les 4 grandes idées à respecter au mieux pour le bien de votre enfant :

  • Dans l’idéal pas d’écran avant 2 ans, voire 3 ans, et le plus tard possible sera le mieux !
  • Pas d’écran le matin au réveil. Un petit déjeuner au calme est bien suffisant pour se réveiller tranquillement.
  • Pas d’écran durant les repas. L’enfant prend conscience qu’il mange, de son appétit et de sa satiété. Il apprend à gérer les quantités dont il a besoin. L’écran empêche toute cette acquisition.
  • Pas d’écran dans les 2 heures avant de dormir. L’enfant a besoin de calme pour aller vers le sommeil. Les écrans stimulent son cerveau et lui envoient un message « d’éveil ». L’inverse de ce qui est recherché avant de dormir. Histoires, câlins et jeux calmes sont les bienvenus !

Si l’écran est utilisé, son temps doit être limité, le programme choisi et adapté (attention aux images violentes, aux mots, …) et son utilisation doit rester vraiment occasionnelle.

Si vous sentez que l’usage de l’écran est devenu une habitude un peu trop envahissante dans le quotidien de votre enfant, n’hésitez pas à en parler ! Il est toujours possible de changer les habitudes !